Alternance et handicap

L’alternance est une réelle opportunité professionnelle pour les personnes en situation de handicap, elle représente une chance de plus d’accéder à l’emploi. Pour se lancer dans cette voie difficile, les jeunes et les travailleurs handicapés bénéficient d’aides, tant au niveau de la formation elle-même que de son financement, et sont accompagnés par des organismes spécialisés.

Un aménagement des dispositifs

Les contrats d’apprentissage et de professionnalisation ont été adaptés aux personnes en situation de handicap, et de nombreuses formations leur sont ouvertes chaque année. Concernant le contrat d’apprentissage, la réglementation qui leur est appliquée supprime la limite d’âge de 25 ans, et allonge la durée maximum de leur contrat jusqu’à 4 ans. Des aménagements pédagogiques ont également été mis en place, comme l’enseignement à distance, ou l’inscription dans des classes préparatoire avant l’entrée en CFA. S’agissant du contrat de professionnalisation, il peut être porté jusqu’à 24 mois, et s’effectuer à temps partiel, ou en intérim. Pour pallier aux difficultés, la mise en place d’un processus de rattrapage peut également être décidée. Les CFA aussi s’aménagent pour les apprentis en situation de handicap, et deviennent des CFAS (Centres de Formation en Apprentissage Spécialisés) pour offrir aux jeunes un enseignement adapté et un accompagnement spécifique.

Des aides spécifiques

Si le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation est d’une durée au moins égale à 12 mois, et que l’apprenti n’a pas bénéficié d’une prime à l’insertion, il peut percevoir une subvention de la part de l’Agefiph. Il existe également des aides à la mobilité qui prévoient la prise en charge du permis de conduire, et parfois de l’achat d’un véhicule adapté. Les entreprises, elles aussi, bénéficient de nombreuses aides pour répondre à leur obligation d’emploi des personnes handicapées ; ce qui avantage très certainement les apprentis en situation de handicap, les employeurs étant plus enclins à les embaucher.

L’Agefiph

Instituée par la loi du 10 juillet 1987 pour l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, l’Agefiph est une Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Elle se donne pour mission d’aider à l’insertion et à l’intégration professionnelle, ainsi qu’au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés. Pour cela, elle agit au moyen d’aides financières et de services aux entreprises et aux salariés. En plus de ces aides, l’Agefiph a également mis en place le service Cap Emploi. Des conseillers, présents dans chaque région, vous apportent leur aide et vous donne des conseils personnalisés par étapes tout au long de votre parcours de formation et d’insertion professionnelle : définition de votre projet, recherche et suivi de la formation, recherche d’emploi, et aide à l’intégration dans l’entreprise.

Date : 10/03/2015

  • Partager
Découvrez aussi :
Retour en haut